La légalité

Karapace Election respecte les différents arrêtés et décrets concernant le vote électronique ainsi que les normes de sécurité particulièrement exigeantes imposées par la législation.  
Mais Karapace Election va plus loin que ces normes avec le bipartisme, la protection anti-bourrage de l’urne, le scindement des systèmes, le contrôle par l’électeur et le scellement total et vérifiable.


Notre logiciel est également strictement conforme aux recommandations de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL), de l'Observatoire du Vote et de l'Agence Nationnal pour la Sécurité des Systèmes d'Information (ANSSI).

 

Enfin Karapace Election introduit le concept de "robustesse légale" du scrutin. En effet, grâce entre autres au bipartisme, la corruption ou la mauvaise distribution d'une partie des accès ne conduit pas forcément à l'annulation du scrutin. De plus, la protection anti-bourrage peut, en fonction des enjeux, permettre de conserver la validité d'un scrutin même en présence de corruption de l'urne après avoir retiré les bulletins faux. Notez toutefois que de très nombreuses sécurités annexes rendent ce scénario plutôt hypothétique.